Archives de Catégorie: Les Chefs

Rêvez avec Guy Martin : il n’y a rien de plus gourmand !

Verrines de crabe aux physalis par Guy Martin

Où l’on retrouve le fameux physalis dont nous vous avions parlé il y a quelques semaines, mis en valeur par le talent et la créativité de Guy Martin que nous remercions du fond du coeur de sa participation au livre. A goûter impérativement en rêvant…

Publicités
Tagué , , ,

Rêvez avec Christophe Adam : il n’y a rien de plus gourmand !

Financiers pistache à la framboise par Christophe Adam

Ordre alphabétique oblige, c’est le grand Chef pâtissier, Christophe Adam, qui est le premier à dévoiler aux lecteurs ses petites confidences et à leur proposer les deux premières recettes de Je rêve d’être un grand Chef !

Ces financiers pistache à la framboise donnent si bien le ton du livre, gourmand et coloré qu’on ne peut dire qu’une chose à Christophe : merci, merci et merci !!!

 

Tagué , , ,

Rêvez avec Antony Clémot et Antoine Westermann : il n’y a rien de plus gourmand !

Galette d'épinards et de pommes de terre, oeuf à cheval

Attention !!! Jolis moments de complicité et d’amitié en vue ! Prenez le livre, ouvrez le à la page 18 et plongez-vous dans les témoignages d’Antony Clémot et d’Antoine Westermann.

« Les rencontres sont essentielles( …). De toute façon, la cuisine est une histoire de complicité, de passion, de plaisir.« , témoigne Antony.

« Quand j’ai ouvert Mon vieil ami,  je voulais un aubergiste, un cuisinier qui accueille le client, lui prenne son chapeau, l’installe, comme un ami justement« , rajoute Antoine.

Quand vous aurez lu les deux double pages d’Antoine et Antony, vous aurez, nous vous le promettons, l’impression d’avoir fait une très belle rencontre avec deux amis touchants ! Ce dont nous les remercions du fond du coeur…

Plus d’informations sur le restaurant Drouant d’Antoine et Antony

Tagué , ,

Rêvez avec le cuisinier Corsaire Olivier Roellinger : il n’y a rien de plus gourmand !

Crème vanille par Olivier Roellinger

Croire en ses rêves, se battre pour aller au bout de ses rêves : cela peut ressembler à de belles paroles, un peu en l’air des fois. Sauf que chez Arc-En-Ciel, ce sont plus que de simples mots, ce sont notre raison d’être, pour les enfants… Ce livre, aussi, est un rêve que nous avons fait : un livre que nous rêvions d’offrir aux enfants lors de la fête des 20 ans de l’association…

A l’automne 2009, le projet de livre était encore très flou : nous savions juste que nous voulions un livre de recettes à faire entre petits et grands avec des grands Chefs prêts à faire partager leurs rêves et leur passion. Nous n’avions ni éditeur, ni partenaire pour financer le projet mais ce n’était pas notre priorité : ce qui nous importait le plus, c’était de voir si de grands Chefs pouvaient nous faire confiance.

Les premiers Chefs que je contactai furent ceux dont la cuisine et les histoires qu’ils y créent me parlaient le plus.

Et le premier des premiers fut M. Olivier Roellinger…

J’avais plusieurs images de ce Chef à l’esprit : un dîner/voyage dans son restaurant au coeur de Cancale, un petit déjeuner pris aux Rimains avec le soleil levant se reflétant sur la mer ou un grog des Iles pris après un chaleureux dîner au Coquillage. L’odeur des épices qui vous enivrent et vous embarquent quand on approche de son entreprot, le craquant du mille-feuilles du Grain de Vanille et la douceur de sa crème… Je me rappelais de jolies phrases lues dans plusieurs de ses ouvrages, de messages pleins d’humanisme et de respect : l’importance d’avoir dans son équipe des gens gentils…

Quelques jours plus tard, je découvris par un froid matin un courrier des Maisons de Bricourt dans ma boîte aux lettres : les nouvelles avaient alors plutôt tendance à être mauvaises, plusieurs éditeurs et sociétés venant de décliner notre invitation. Comme tous les paquets que je reçois quand je commande mes poudres d’épices, cette enveloppe sentait bon.

Je l’ouvris et lus avec joie que M. Roellinger donnait son accord de principe pour nous accompagner dans ce projet.

Ce jour-là, porté par ce soutien, je me dis qu’il était désormais impossible de ne pas aller au bout de ce projet et de ne pas aller au bout de notre rêve.

Deux ans plus tard, je regarde ces petits pots de crème vanille, me dis que le rêve est vraiment devenu réalité et remercie M. Roellinger…

Découvrez l’univers de M. Roellinger et de ses Maisons de Bricourt

Tagué , , ,

Rêvez avec Michel & Sébastien Bras : il n’y a rien de plus gourmand !

Courgettes farcies de Michel & Sébastien Bras

Michel et Sébastien Bras ont eu la gentillesse de proposer deux jolies recettes de légumes pour le livre : plus simples à réaliser que le désormais mythique gargouillou, nous vous promettons qu’elles sont tout aussi savoureuses ! A découvrir au plus vite dans le livre.

Nous tenons à remercier Michel Bras pour sa gentillesse et sa bienveillance : il a été présent tout au long du projet et son soutien nous a  portés et invité à vouloir aller au bout de notre rêve.

Tagué ,

Rêvez avec la pomme d’amour de M. Marc Meneau : il n’y a rien de plus gourmand !


La pomme d'amour de Marc Meneau

On a tous des souvenirs d’enfance qu’on aimerait revivre :  Je rêve d’être un grand Chef vous donne la possibilité de le faire avec certaines gourmandises. Et si vous retourniez dans l’atmosphère des fêtes foraines avec les Churros de Christophe Michalak ou avec cette craquante et croquante pomme d’amour de Marc Meneau ?

Avec le Chef de l’Espérance, vous allez découvrir dans le livre que cette pomme d’amour est facile à faire et vous refuserez ensuite de la ranger au rayon de vos souvenirs gourmands : elle a tout pour devenir une des stars des goûters d’anniversaire de vos petits, non ?

Tagué , , ,

Rêvez avec Christelle Brua : il n’y a rien de plus gourmand !

Tarte à l'orange de Christelle Brua

Tarte à l'orange de Christelle Brua, page 17 du livre

C’est la magie de sa pomme soufflée croustillante, crème glacée caramel, cidre et sucre pétillant qui nous a donné envie de demander à Christelle Brua de participer au livre Je rêve d’être un Grand Chef. Cette pomme nous semblait sortie tout droit d’un conte, l’antidote parfait à la pomme fatale à Blanche Neige : verte à croquer, gourmande à craquer ! Une pomme d’amour revisitée comme un écho aux fêtes foraines de nos enfances ?

Cette pomme est l’un des desserts les plus connus de Christelle au Pré Catelan où elle travaille « à quatre mains », comme elle le dit dans le livre, avec le Chef Frédéric Anton. Pour le livre, Christelle nous a proposé un dessert plus facile à faire en famille, entre petits et grands mais tout aussi délicieuse : une tarte à l’orange colorée ! Elle a aussi eu la gentillesse d’inviter Frédéric Anton et Christophe Michalak à rejoindre le projet. Une générosité d’âme que nous a tous évidemment beaucoup touchés !

Mais ce que nous adorons lire et relire, c’est l’interview de Christelle où elle nous parle de son rêve de travailler avec Frédéric Anton : quand vous l’aurez lu, vous serez encore un peu plus convaincus qu’il n’y a rien de plus beau et de plus fort que de tout faire pour voir ses rêves devenir réalité !

Tagué , , ,

Rêvez avec Christophe Felder : il n’y a rien de plus gourmand !

Muffins au chocolat by Christophe Felder

Dans le livre, Christophe Felder, l’un de nos plus grands Chefs pâtissiers de France, dévoile ses quatre vertus cardinales : « Gourmandise, bienveillance, plaisir, liberté… « . Il souffle aux creux des oreilles des petits et grands cette petite confidence : ceux que ces quatre mots séduisent ont une âme de pâtissier !

A travers les deux double-pages qui lui sont consacrées, on comprend combien ces quatre vertus portent et guident Christophe : la gourmandise de la fée qui s’est penchée sur son berceau comme celle de ces muffins au chocolat qu’on a envie de croquer irrésistiblement ! La bienveillance de nous soutenir dans ce projet de livre ! Le plaisir qu’on a à boire ces smoothies à la guimauve qui illustrent l’en-tête de notre blog ! Et la liberté dont il parle de manière si touchante  : « J’ai réalisé mon plus beau rêve :  exercer mon métier en toute liberté ».

Entendez ces quatre vertus cardinales, faites-les en vôtres : pour croire en vos rêves et les réaliser, aimez-les comme nous, nous les aimons ! Nous qui aimons Christophe Felder pour sa gentillesse et son talent !

Tagué , ,

Rêvez avec l’Ecole Ritz Escoffier : il n’y a rien de plus gourmand !

La double page du "plus" réalisé par Emma, Lucie, Yohann et Erwann

Mercredi 8 juin 2011 : Emma, Lucie, Yohann et Erwann arrivent place Vendôme dans un mini-bus qui se gare devant le Ritz. Accueillis par l’équipe de La Martinière qui a organisé l’événement, ils descendent dans les sous-sols d’un des plus grands palaces Parisiens pour y cuisiner !

Sur la droite, la grande cuisine où Agathe et Didier Steudler, le Chef de l’Ecole Ritz Escoffier les attendent : d’autres cours sont donnés en même temps à de futurs grands cuisiniers venus du monde entier. Sur la gauche, les cuisines du palace où Michel Roth et sa brigade préparent les plats d’exception qui seront servis pour le déjeuner aux clients de l’hôtel et de ses restaurants.

Emma, Lucie, Yohann et Erwann ont tous quatre déjà réalisé leur rêve avec Arc-En-Ciel. Emma a nagé avec les dauphins, Lucie passé une journée dans un haras, Yohann vient juste de rencontrer Cyril Lignac et Erwann avait rencontré quand il était beaucoup plus jeune le chantier Billy Crawford.

Erwann a bien grandi depuis et fait des études pour devenir pâtissier. Ses gestes, sous le regard complice mais tout de même rigoureux de Didier Steudler, sont les plus sûrs. Comme ceux de Yohann qui veut aussi devenir cuisinier. Les filles sont aussi très appliquées et leurs sourires renforcent la magie des lieux !

Grand moment de la matinée : en attendant que les cupcakes cuisent, le Chef Steudler décide d’emmener sa petite brigade visiter les grandes cuisines du Ritz ! Les parents des Chefs en herbe immortalisent l’instant magique !

Après ce moment d’exception, le Chef Steudler remmène son équipe en cuisine pour une belle leçon de dressage de cupcakes : les jeunes cuisiniers font parler leur créativité sous les flashes du photographe Jean-Baptiste Pellerin qui a signé avec beaucoup de talent la grande majorité des illustrations du livre !

Comme tous les « plus aux enfants » qu’organise l’association Arc-En-Ciel, le cours de cuisine au Ritz a été un beau moment de découverte, de complicité et de partage : après avoir laissé Agathe et Didier Steudler, les 4 futurs grands Chefs partent pour une petite visite du Ritz… L’après-midi sera, lui, réservé à un autre grand monument Parisien : la Tour Eiffel…

Tagué , ,

Ceci n’est pas un livre, ce sont des rêves que nous partageons avec vous !


Erwann, Emma, Lucie et Yohann : un rêve devenu réalité dans les cuisines du Ritz avec Didier Steudler

Je rêve d’être un grand Chef n’est pas un livre de cuisine, c’est un moment de partage, de rêve, de rêves qu’on partage. Un livre pour dire aux enfants comme aux grands qu’il faut avoir des rêves et croire en eux.

Le rêve de Christophe Adam « d’être le meilleur, de faire mieux, plus vite, plus beau« , les « endroits si beaux que des livres entiers ne suffiraient pas à les décrire » de Michel & Sébastien Bras, le rêve de Christelle Brua de travailler avec Frédéric Anton, celui d’Antoine Westermann de devenir Chef dès 7 ans, à l’âge où il « faisait déjà des crèmes et des gâteaux« .

Je rêve d’être un grand Chef, c’est une invitation à rêver et à se lancer dans de belles aventures comme le Jonathan Livingston le goéland dont Christophe Felder parle.

Nous avons voulu que les Chefs parlent des rêves qu’ils ont réalisés, de ceux qui les animent et les portent pour qu’en refermant le livre souffle sur vous ce vent de liberté qui porte un Eric Guérin dans ses voyages ou un Olivier Roellinger sur sa côte Cancalaise « les yeux tournés vers l’horizon, bercé par les chants et les aventures de marins« .

Ce livre ira bien dans votre cuisine comme il ira bien sur la table de chevet de vos enfants ou la vôtre : pour rêver avant de s’endormir et se dire au petit jour que ces rêves sont faits pour devenir réalité…

Tagué , , , , , , , ,