Rêvez avec le cuisinier Corsaire Olivier Roellinger : il n’y a rien de plus gourmand !

Crème vanille par Olivier Roellinger

Croire en ses rêves, se battre pour aller au bout de ses rêves : cela peut ressembler à de belles paroles, un peu en l’air des fois. Sauf que chez Arc-En-Ciel, ce sont plus que de simples mots, ce sont notre raison d’être, pour les enfants… Ce livre, aussi, est un rêve que nous avons fait : un livre que nous rêvions d’offrir aux enfants lors de la fête des 20 ans de l’association…

A l’automne 2009, le projet de livre était encore très flou : nous savions juste que nous voulions un livre de recettes à faire entre petits et grands avec des grands Chefs prêts à faire partager leurs rêves et leur passion. Nous n’avions ni éditeur, ni partenaire pour financer le projet mais ce n’était pas notre priorité : ce qui nous importait le plus, c’était de voir si de grands Chefs pouvaient nous faire confiance.

Les premiers Chefs que je contactai furent ceux dont la cuisine et les histoires qu’ils y créent me parlaient le plus.

Et le premier des premiers fut M. Olivier Roellinger…

J’avais plusieurs images de ce Chef à l’esprit : un dîner/voyage dans son restaurant au coeur de Cancale, un petit déjeuner pris aux Rimains avec le soleil levant se reflétant sur la mer ou un grog des Iles pris après un chaleureux dîner au Coquillage. L’odeur des épices qui vous enivrent et vous embarquent quand on approche de son entreprot, le craquant du mille-feuilles du Grain de Vanille et la douceur de sa crème… Je me rappelais de jolies phrases lues dans plusieurs de ses ouvrages, de messages pleins d’humanisme et de respect : l’importance d’avoir dans son équipe des gens gentils…

Quelques jours plus tard, je découvris par un froid matin un courrier des Maisons de Bricourt dans ma boîte aux lettres : les nouvelles avaient alors plutôt tendance à être mauvaises, plusieurs éditeurs et sociétés venant de décliner notre invitation. Comme tous les paquets que je reçois quand je commande mes poudres d’épices, cette enveloppe sentait bon.

Je l’ouvris et lus avec joie que M. Roellinger donnait son accord de principe pour nous accompagner dans ce projet.

Ce jour-là, porté par ce soutien, je me dis qu’il était désormais impossible de ne pas aller au bout de ce projet et de ne pas aller au bout de notre rêve.

Deux ans plus tard, je regarde ces petits pots de crème vanille, me dis que le rêve est vraiment devenu réalité et remercie M. Roellinger…

Découvrez l’univers de M. Roellinger et de ses Maisons de Bricourt

Advertisements
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :